Les champignons lignivores

Les champignons lignivores, dont la mérule, sont très destructeurs dans une habitation

Les champignons lignivores, dont la mérule, sont très destructeurs dans une habitation

La mérule, le champignon lignivore le plus fréquent, est composée de mycélium (ou hyphes), un ensemble de filaments très fins, qui parcourent toute la masse du bois attaqué.

Pourriture cubique

Pourriture cubique

Si la température et l'humidité sont favorables au champignon, le bois est rapidement réduit en une substance jaunâtre ou brunâtre, cassante, qui finit par prendre l'aspect d'un bois carbonisé : la pourriture cubique.

Bois attaqués

Bois attaqués

La mérule attaque surtout les bois résineux, mais aussi les feuillus, dont le chêne, s'il est en contact de bois résineux infesté. L'attaque peut se produire à partir de 20% d'humidité du bois.

Une atmopshère confinée et l'obscurité favorisent également le développement de la mérule.

Une propagation rapide dans toute la maison

Une propagation rapide dans toute la maison

A partir d'une pièce de bois attaquée, le champignon peut atteindre les pièces voisines en se développant sur le bois et les murs. Il transporte même de l'eau vers les bois qui ne seraient pas assez humides, afin de pouvoir les attaquer également.

Propagation par les murs

Propagation par les murs

Les champignons lignivores peuvent se propager sur différents supports, les murs et les isolants en particulier, dans le but de trouver d'autres bois à attaquer.

La mérule peut traverser les murs par les joints de maçonnerie.