Traitement des bois et des maçonneries

Accueil arrow Champignons
Les champignons lignivores Suggérer par mail

 Les champignons lignivores, dont la Mérule, attaquent toutes les essences de bois et les murs.

Image
La Mérule
 
Image
Attaque de Mérule dans une cave
 

Aspect des dégâts : Filaments blancs ou bruns, et aspect ouateux.

Le bois se désagrège par plaquettes ou par dés (pourriture cubique), et fini par perdre toute résistance mécanique.

La mérule est constituée de filaments très fins (mycélium), qui perforent les cellules du bois dans toute sa masse.

Les cordonnets rhizomorphes pénêtrent dans les maçonneries pour chercher l'eau nécessaire à la survie du champignon.

L'humidité, fléau de notre région, est le facteur déclenchant.

Principales causes de l'humidité :

- La condensation se produit lorsque la ventilation est insuffisante et la température trop basse.

Un milieu chaud et humide peut favoriser le développement de champignons de moisissure.

- Les remontées  capillaires : Les maçonneries en contact avec l'eau ou au sol humide sont soumises à une remontée capillaire dont l'importance dépend de leur porosité.

Les conséquences peuvent être catastrophiques :

- Enduit dégradé, apparition de sels minéraux, salpêtre ...

- Développement de champignons lignivores de type mérule et coniophore.

- Les infiltrations latérales ou accidentelles : Défaut d'étanchéité de couverture, fenêtre, enduits et pierres poreuses, dégâts des eaux, joints de carrelage et d'étanchéité du receveur de douches défectueux, ...

Le risque de développement de champignons mérule est alors important.  

  Les autres types de pourritures et champignons : Coniofores ...

Image
Le coniophore : pourriture cubique
Image
Pourriture fibreuse
 

=> Tout savoir sur la Mérule

=> Tout sur les autres champignons 

 
 
Annuaire Webmaster